Le gratin dauphinois est toujours meilleur une fois réchauffé… quand il en reste ! Ne pas hésiter à prévoir bien large, ou encore à le préparer à l’avance, puis à le repasser 1/2h au four avant de manger.

La crème fraiche n’est pas obligatoire, mais elle donne une onctuosité particulière que l’on obtient pas avec le lait seul. À chacun de voir selon ses goûts, ce qu’il a en stock, ou… son régime ! À savoir que l’on peut réaliser le gratin avec uniquement de la crème, mais là, ça peu devenir lourd !

Quant à l’ail, il ne faut surtout pas rogner sur la quantité : cela donne un goût inimitable !

Préparation

  • Éplucher les pommes de terre, les laver et les détailler en rondelles pas trop fines dans le plat à gratin – choisir un grand plat à gratin, ou bien un plat haut. Les pommes de terre ne doivent pas arriver au rebord, car il faudra encore ajouter le liquide.
  • Éplucher les gousses d’ail, les hacher finement à la main ou au presse ail, et répartir les dés d’ail sur tout le gratin.
  • Saler et poivrer généreusement
  • Ajouter la crème fraîche liquide – je mets deux petites briquettes de 20cl liquide, ou bien un gros pot de crème épaisse que j’ai auparavant battu et dilué dans un peu de lait.
  • Ajouter enfin le lait jusqu’à couvrir totalement les pommes de terre.

Cuisson

Enfournez à four moyen – Th 6 ou 7 grand maximum – et durant deux heures : votre gratin va cuire tout doucement, sans déborder.

Plus la cuisson est longue, plus il sera crémeux et onctueux. Bien sûr, si vous n’avez pas le temps, il sera bien cuit au bout de 40-45 minutes (piquer les pommes de terre avec un couteau : dès qu’elles sont tendres, c’est bon). Pensez à mettre votre four un peu plus chaud à ce moment. Mais c’est vraiment meilleur quand c’est cuit longtemps à petit feu !

Service

Avec un bonne salade verte, c’est largement suffisant.

En accompagnement d’un plat de viande ou de poisson. Mais attention, le gratin est déjà un plat bien complet !

Bon appétit

Notes

Ajouter le liquide à la fin permet de répartir l’ail, le sel et le poivre dans le gratin.

Bien couvrir les pommes de terre, sinon celles qui dépassent vont se dessécher.

Prévoir de laisser encore un peu d’espace entre le gratin et le haut du plat, pour éviter tout débordement.

Si vous avez peur que ça déborde – ce qui n’arrive pas avec une cuisson modérée et longue – vous pouvez mettre sous votre plat une feuille d’alu pour éviter de salir le four.

Si vous voyez qu’une peau s’est formée au dessus du gratin et qu’elle gonfle : piquez-là pour laisser échapper l’air et éviter que ça déborde, et baissez un peu le four.

Vous pouvez essayer de mettre de l’échalotte à la place ou avec l’ail : c’est tout aussi bon, et ça à une autre saveur.

Certains ajoutent du fromage râpé. Ou encore des oeufs. Je trouve cela passablement dommage et inutile (en particulier l’oeuf). Mais tous les goûts sont dans la nature !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous

Pour toute publication sur le site, merci d'utiliser les liens figurant en bas de page.

Pour toute autre demande, utilisez ce formulaire et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi

©2017 Altairis, Informatique et Web en Grésivaudan - http://www.altairis.fr

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?