DIET & CORPS

Mary DIDRY

Diététicienne D.E.

Diplômée en Sport et Nutrition à l’université de Paris

Obésité : « maigrir à tout prix… rester dans les normes…,

Éviter les débordement… ? »

Ces mots, vous les avez toutes et tous plus ou moins entendu mais au son d’une douce mélodie…(parole et musique: Sanseverino).
Pourquoi vouloir maigrir ? Restez dans les normes ? un idéal orienté par notre société ?

D’un point de vu santé, l’obésité entraîne diverses pathologies (diabète, hypercholestérolémie, douleurs articulaires, etc…), pour le bien de leurs patients, médecins et diététiciens s’emploient donc à corriger leurs surpoids et utilisent un indicateur normatif : l’Indice de Masse Corporelle (IMC). Mais avant de ramener un patient dans la norme établie il est tout d’abord important de l’aider à acquérir un autre regard sur l’alimentation.

La personne en surpoids a acquis une manière d’appréhender l’aliment et de réagir à son environnement qui l’a mise en situation de surpoids ; son comportement alimentaire, le cas échéant ses boulimies ou ses excès, ses compensations affectives ou antistress dans la nourriture, sont le résultat d’une certaine forme d’adaptation à un environnement effectivement agressif ou stressant qui peut ne proposer que la nourriture comme source de plaisir ou comme refuge.

Par exemple, une personne obèse peut ne pas supporter la violence et préférer se réfugier dans la douceur d’une sucrerie plutôt que de s’opposer en tapant du poing sur la table lors d’une situation conflictuelle.

Dans le suivi d’une personne en situation de surpoids ou d’obésité, il semble opportun de ne pas sortir l’individu de son contexte et le mettre en situation de combat contre son poids. Son poids n’est pas une maladie qu’il doit éradiquer il fait partie de sa personne. Le mettre en situation de lutte contre son surpoids, serait pousser la personne à détester une partie d’elle-même.

C’est malheureusement ce que font les personnes qui cherchent à perdre très vite du poids, comme si elles voulaient se débarrasser de ça…
Un poids qui s’écarte de la norme définie par l’IMC, n’est pas un poids à ramener dans la norme, c’est avant tout une personne avec laquelle il faut travailler patiemment à la modification du comportement pour lui procurer un meilleur bien-être. Les comportements qu’elle a acquit et enraciné en elle sur plusieurs années ne peuvent et ne doivent pas être « redressés » en trois jours ! C’est avec patience que la diététicienne propose à la personne qui vient la consulter d’autres comportements, d’autres solutions d’adaptation à son environnement.

L’objectif final ce n’est pas seulement la balance, c’est surtout cette phrase prononcée par le patient : « Ah, vraiment, je me sens mieux. »
Progresser lentement n’est pas non plus une obligation car cela ne convient pas à tout le monde. Il n’y a pas de méthode type mais une manière à réinventer avec chaque individu.

Cette façon d’aborder la perte de poids, en plaçant l’individu au centre du suivi, permet bien souvent une perte de poids importante et durable. Le poids rentre alors dans la norme, l’individu, lui, n’aura eu que faire de cette norme, seulement, il aura évolué et se sentira mieux dans sa nouvelle façon d’être.

A très bientôt

VOTRE DIETETICIENNE

Mary DIDRY

n’hésitez pas à m’envoyer vos commentaires
Si vous désirez ne plus recevoir la newsletter de Diet&Corps merci de me contacter par mail.
L’arbre de Soi , route des Tirignons 38570 Goncelin

Tel : 06 67 66 11 95 ou 04 76 68 21 60

www.dietetcorps.com

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous

Pour toute publication sur le site, merci d'utiliser les liens figurant en bas de page.

Pour toute autre demande, utilisez ce formulaire et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi

©2017 Altairis, Informatique et Web en Grésivaudan - http://www.altairis.fr

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?